Afrique du Sud : le Drakensberg 

La première étape de notre périple prend fin au Drakensberg. Une semaine passée en campagne dans cette chaîne de montagnes qui sépare l’Afrique du Sud et le Lesotho, un petit pays juché à plus de 1800 mètres (le seul au monde).Sur la route, on se fait souvent arrêter par… des chèvres et des vaches qui traversent nonchalamment. Elles sont chez elles.

Le Drakensberg ou encore les Alpes/Rockies du pays, sont fifty shades of green et selon nous encore plus sexy que M.Gray. Qui plus est, nous avons dormi dans des endroits idylliques. 

C’est certainement un lieu de retrouvailles pour les randonneurs et les amoureux de la nature. Nous découvrons d’abord la portion sud.



Le soir, il y avait une bonne ambiance à l’auberge. Entre les gens du coin qui chantaient et jouaient de la guitare autour du feu et les autres touristes sympathiques, on passait de très bons moments!

Puis, nous avons fait le centre. Et là, on frôlait la quintessence (nenon, pas d’exagération). Nous logions dans un petit chalet plus qu’équipé et avions de super voisins et visiteurs(les babouins) et des couchés de soleil magnifiques. 


Bon, Alexe a fait une petite indigestion… mais sinon, c’était magique! 


Petit apprentissage: nous nous sommes étonnés de voir l’herbe souvent très verte alignée avec une parcelle beaucoup plus jaunie. On a su par la suite qu’à tous les 2 ans, certaines portions de terre sont sélectionnées puis brûlées juste avant les pluies de septembre. Une façon de renouveler les terres afin qu’elle se régénèrent! 

On vous retrouve en Namibie 🙂 

Les Lamourel

2 Replies to “Afrique du Sud : le Drakensberg 

  1. coucou les aventuriers,
    après quelques jours à Lyon pour garder Juju. J’ai demandé à Aude de m’indiquer votre blog. Je me régale ! quelle chance ! tous ces paysages sont magnifiques, ce que vous vivez et ce que vous mangez font tellement envie. Maintenant je vais vous suivre dans tout votre périple.
    je vous embrasse très fort tous les deux et faites nous rêver encore et encore
    Maryline

    1. Coucou Maryline,
      c’est très gentil de prendre le temps de nous lire! En effet, on est très chanceux de vivre cette aventures palpitante. On pourra se faire un souper à notre retour en France 🙂
      On vous embrasse fort!
      Alexandra et Édouard

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

one × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.